Le 11 mai, le SICTIC Investor Day vous fera découvrir 8 startups suisses

Le SICTIC Investor day 2015 aura lieu le 11 mai. Sélectionnées par 4 spécialistes reconnus de la scène entrepreneuriale romande (Pierre Bordry, Capital ProximitéAlexandre Peyraud, entrepreneur – Pierre-Jean Wipff, InnovaudSal Matteis, entrepreneur et investisseur)  8 startups vont pitcher pour cet événement qui aura lieu au siège de Debiopharm SA à Lausanne:

Lausanne aide les startups

  1. PodioBox (http://www.podiobox.com/), Lausanne: Système interactif révolutionnant les présentations lors de conférences
  2. STHar (http://www.sthar.com/), Lausanne: Outil de prévision du comportement humain pour le géomarketing
  3. myDNA (http://know-my-dna.com/), Geneva: Traitement médical personnalisé basé sur des diagnostics génétiques.
  4. Xsensio (http://www.xsensio.com/), Lausanne: Nouvelle génération de senseurs portatifs („wearables“) permettant d’obtenir des informations biochimiques de manière non invasive.
  5. Obviz (http://www.obviz.com/), Lausanne: Système d’amélioration de la rétention et de l’engagement des utilisateurs pour les producteurs média, basé sur de l’intelligence artificielle
  6. PrYv (http://www.pryv.com/), Lausanne: Outil permettant aux PME dans le domaine du médical d’accélérer leurs affaires, en combinant une réduction de la mise sur le marché et une réduction des dépenses informatiques.
  7. Tawipay (http://www.tawipay.com/), Lausanne: La plaque tournante des transferts d’argent internationaux.
  8. Gookers (http://www.gookers.ch/), Lausanne: Place de marché permettant de découvrir autour de chez soi des plats cuisinés prêts à être consommés.

investor day - SICTIC

La manifestation est ouverte à toute personne intéressée par les startups du domaine informatique. elle se déroulera au siège de Debiopharm SA, à Lausanne, le 11 mai 2015, à 17h00. Le site www.sictic.ch donne de plus amples informations sur l’événement et Lire la suite

Pour Lausanne, l’innovation à un prix : le PERL

Prix innovation LausanneRécompenser les startups innovantes qui sont sur le territoire de la ville de Lausanne (29 communes) voila le projet du Prix Perl. Devenu au fil des ans un élément central du soutien offert par Lausanne Région aux entreprises établies sur son territoire, il est organisé et financé par l’association régionale. Ce trophée valorise des projets innovants avec un apport substantiel pour la région. Depuis ses débuts, le prix a permis de soutenir 46 projets pour un montant total de CHF 1’050’000.–.

5 lauréats qui mettent l’innovation en musique

kbmedicalC’est KB Médical qui remporte la compétition 2015, et rafle le prix de 50000 frs/ch. L’entreprise élabore des robots qui apportent sécurité et précision pour les opérations de la colonne vertébrale. Elle a déjà levé 4 millions de frs/ch en 2012, et a obtenu en 2015 la certification ISO 13485 (Dispositifs médicaux — Systèmes de management de la qualité) 

Flyability est sur la seconde marche du podium. Cette startup (Venture leaders 2014) qui fait voler ses drôles de drones en forme de bulles, continue de séduire avec cette machine qui peut s’utiliser en milieu hostile. Cette seconde place récompensée par un chèque de 25000 frs/ch représente un aimable pourboire, en rapport avec la compétition dotée d’1 million de $ de Drone For Good qu’elle a remportée à Dubai en mars 2015 ;). Mais cela prouve l’attachement de l’entreprise à la commune qui lui a permis de démarrer.

Nanolive arrive en 3ème position. Cette startup (Venture leaders 2013) innove dans les technologies optiques d’observation de cellules en 3D.
A signaler pour les professionnels du monde de la santé que cette machine est désormais en pré-vente sur le site de Nanolive.ch

nanolive cellule en 3D

Ces 3 lauréats sont accompagnés par la startup Onmyway, un service de pressing de proximité qui a remporté le prix micro-entreprise et la startup Tombooks, qui propose un service de partitions musicales interactives qui elle, a gagné le coup de coeur du Jury. Ces 2 prix sont dotés de 10000frs/ch

2 entreprises sur 3 présentes sur le podium, appartiennent au monde des medtechs, qui est vraiment un secteur qui plait en Suisse en ce moment. Mais les initiatives comme Onmyway (dont on remarquera l’angliscisme pour un service uniquement disponible à Lausanne pour le moment) et Tombooks, montrent que le jury doit aussi s’attacher à récompenser des projets qui permettent de mieux vivre la ville.

Cliris innove pour améliorer la vision des porteurs de lunettes

carte des startups suisses

ou la trouver ?

Une étude américaine de Mashable (2014) montre que l’on passe environ 8 heures par jour devant un écran. Les opticiens de Grand Optical délivrent en ce moment à longueur de messages radiophoniques des chiffres sur le temps passé à consulter des écrans tout au long de la journée. Résultat: 140 min au quotidien rien que sur son smartphone. Devant cette cadence, consulter et lire des informations avec des lunette sales, ne facilite pas une bonne vue.

Prendre soin de ses lunettes allonge leur durée de vie et facilite la vision

Nouveau- nettoyeur de lunettes automatiquePour nettoyer vos lunettes, vous pouvez saisir ce si pratique pan de chemise, des lingettes, ou un tissu microfibre. Souvent on a tendance à prendre ce que l’on a sous la main, lorsque les traces de doigts sur les verres deviennent trop insistantes. Ne parlons même pas de l’essuie tout, le pire ennemi de ces surfaces. Eliminer les salissures, les poussières abrasives qui peuvent à la longue créer des micro-rayures et altérer les verres reste une étape importante pour préserver la qualité des lunettes dont le prix représente généralement un investissement important.

cliris - nettoyeur de lunettes

 

CLIRIS le premier nettoyeur de lunettes domestique, high-tech et design.

Cliris est donc bien plus qu’un étui intelligent, c’est un boitier nouvelle génération. Il utilise les ultrasons, système déjà en place chez certains opticiens, pour apporter un service qui Lire la suite

La nuit porte conseil dit on, particulièrement la Seed Night de Lausanne

Ne bougez pas ! En ce 22 avril, on passe de la présentation des 20 Venture Leaders à la Seed Night sans bouger de son siège au coeur du Rolex Learning Center. Au cours de cet évènement qui s’enchaine dans la foulée du précédent, organisé par l’EPFL Alumni avec le soutien notamment  d’Innovaud, on assiste à la présentation de 16 starstups suivant 2 modalités.

startup - Seed Night 2015

Un village de startups

Dans l’immense hall qui abrite également le buffet, élément indispensable pour le networking ;) la foule des participants et visiteurs peut s’approcher des 16 startups qui ont chacune un stand pour présenter leurs produits, solutions, applications. On peut donc prendre connaissance, analyser, toucher. Seul pour Bestmile, l’important se passe à l’extérieur. La navette autonome n’est pas programmée pour circuler dans le Hall ;) . Global Diagnostix également a exposé sa machine à diagnostics dans un des espaces du Rolex Center en face de la bibliothèque, accompagnée d’une exposition de Lire la suite

Les Venture Leaders 15 de l’EPFL à Boston et New-York

Fin avril avait lieu la présentation des Venture Leaders qui vont partir pour leur plongée dans le monde du business US. Si la cérémonie se déroulait dans ce lieu aux courbes séduisantes mais sobre de l’EPFL, le moment était marqué par une débauche de concours simultanés. Cette présentation était suivi par la Seed Night et un concourt dénommé Start se déroulait le même jour à quelques blocs de là. Dans le métro qui m’ amenait de Lausanne-Flon, une affichette s’agitait en fonction des courants d’air et attirait l’attention sur un autre concourt nommé Stratégis et doté de 50000 frs de prix.

Venture leaders 2015

20 startups et une capitaine vont montrer leurs idées aux américains

La liste des 20 Venture Leaders comporte 15 medtech parmi les 20 lauréats et 2 femmes parmi les CEO et Co-founders. Elle accueille 12 startups de Zurich (60% de l’effectif), 4 de Lausanne (20%) et le solde d’autres villes moins urbaines. Une façon de vérifier que dans le domaine des startups, la Loi de Paréto fonctionne aussi ;)   L’univers de Boston devrait leur convenir, vu l’appétence de la coté Est pour les innovations dans le domaine de la santé. Si tous les vainqueurs n’avaient pu se présenter lors de cette journée, voici la liste des startups qui vont prendre l’avion

Lire la suite

Biowatch, la montre qui va vous aider à protéger vos données personnelles

carte des startups suisses

ou la trouver ?

Biowatch est une innovation qui  va en quelque sorte lire les lignes de votre poignet, non pour vous prédire l’avenir, mais pour vous garantir un monde plus sûr. Le but ?  authentifier la relation entre une personne et son environnement connecté, composés de nombreux objets et en premier la montre portée au poignet. Le principe repose sur un capteur biométrique qui va lire le schéma de vos veines et émettre par bluthooth ou NFC un signal compris par tous les objets qui ont été identifiés précédemment.

Pourquoi un capteur biométrique est t’il plus sûr qu’un autre système d’identification corporel ?

Aussi bizarre que cela puisse paraître, surtout pour un non-spécialiste de la sécurité comme moi (mais je n’utilise pas admin ou 123456 comme mot de passe, quand même ;) copier un iris ou une empreinte digitale est assez facile et peut donc se dérouler dans la vraie vie et pas seulement que dans le scénario de Minority Report. Avec la biométrie des veines, les vaisseaux sanguins sont illuminés par un infrarouge qui pénètre de quelques millimètres sous la peau pour l’analyse précise des veines. Faire un fake du schéma veineux d’un individu est donc quasi impossible. On imagine vite les avantages de cette technologie car cette identification absolue permet de palier la perte des mots de passe ou l’égarement de clés voire de cartes d’accès.

smartwatch biométrique

Biowatch la rencontre entre l’homme et la technologie

L’innovation suit un cycle qui lui est propre, faite de progrès fulgurants et d’avancées prématurées. Elle peut surgir aussi à l’occasion de rencontre impromptue. La technologie n’est pas qu’une question de brevet, d’algorithme ou de capteur. C’est aussi une histoire Lire la suite

La startup suisse Terria Mobile fait partie désormais des grands potentiels d’Europe

carte des startups suisses

ou la trouver ?

Terria Mobile a remporté le Red Herring Top 100 Europe Awards 2015 décerné par le magazine du même nom et appartient donc au Top 100 Europe 2015 des startups qui ont un savoir-faire technologique et un potentiel de croissance des plus prometteur et ceci dans le domaine des applications mobiles. Le 15 avril, le jury devait choisir parmi les 314 startups européennes qui avaient candidaté, les 100 meilleures. Le choix effectué à Amsterdam, (ville qui possède bien plus que 100 canaux) à couronné la startup suisse, qui avait à faire à une forte concurrence. En effet avec la vision américaine de l’Europe un peu déformée ( il n’y a qu’à regarder les cartes d’Europe proposées par la Fox ;), la liste des startups comprenait aussi des sociétés turques et russes. Un grand bravo donc à Robin Wirz, CEO of Terria Mobile, dont j’ai pu apprécier la bonne humeur, l’empathie et l’allant lors des Ventures Leaders 2013.

6 startups étaient présentes en 2014, 13 ont constitué la liste des candidats en 2015

Les suisses ne sont pas supersticieux puisqu’ils sont venus à 13 candidats. L’audace leur a sourit puique Terria Mobile est montée sur le podium (on attend peut être d’autres bonnes nouvelles ?). Dans cette liste on retrouve avec plaisir les noms de Memoways, évoqué sur ce blog il y a quelques jours, et Govface, rencontré à Lift 2015. Etaient aussi Lire la suite