My Kronoz met la Suisse à l’heure des montres connectées

Alors, vous aussi, parler du tic tac d’une montre vous fais sourire. Cela vous fait penser au bol de chocolat Banania de votre enfance, à un minitel, ou encore à une Traction Avant (modèle conçu par Citroën, je le précise pour la génération z ;). Vous êtes ainsi à l’heure des objets connectés. Si votre montre vous donne l’heure ce n’est que l’une des nombreuses fonctionnalités qui font d’elle une compagne plus proche de vous que celle que vous avez épousée ;)

My Kronoz, jeune entreprise suisse qui n’a pas peur des grandes

Montre connectée suisseJeune entreprise suisse, My Kronoz a été créée depuis 2,5 ans. Ce n’est pas une startup comme j’en rencontre habituellement, issue d’un laboratoire d’ école polytechnique et qui veut aborder un nouveau marché avec une technologie révolutionnaire. C’est une entreprise Suisse et Française créée par 2 associés qui ont acquis chacun de leur coté une expérience professionnelle, et ont décidé de s’associer pour faire de My Kronoz, une entreprise suisse qui propose des objets connectés accessibles, compatibles, designs. Boris Brault est l’homme de la technologie. Il connait les usines ou se fondent les bons composants et la cartographie d’un sourcing asiatique de qualité. Olivier Granger est lui, le pro de la distribution. Il connait les contraintes et les réalités du terrain, les endroits clés pour toucher les consommateurs.

objet connecté - bracelet

Un marché prometteur qui n’en est qu’à ses débuts

Le dernier CES 2015 a montré l’engouement pour tous ces produits, même si une certaine étude envisage que la plus belle des montres connectées pourrait bien avoir une forme de …. bulle (cf papier sur le blog de Christophe Gazeau, ou l’étude plus positive de TNS Sofres). Les grands se préparent. Apple a recruté chez Yves Saint Laurent et  Burberry pour investir ce marché, (les dernières infos indiquent qu’il n’y aurait pas de tracker santé dans leurs premiers modèles) et Swatch vient de briser l’illogisme qui leur Lire la suite

Barcelone c’est déjà demain #MWC15. La Suisse sera présente !

Eh oui, la capitale de la Catalogne va acceuillir la fine fleur de la planète mobile du 2 au 5 mars prochain. Et si le célèbre restaurant de cuisine moléculaire El Bulli a fermé, l’alchimie fusionnelle va se faire entre mobile, network, apps, les 90000 visiteurs, les 4000 journalistes et…. moi ;)

J’ai la joie de participer avec mon entreprise à ce méga show de la planète Network. Nous serons hébergé par la French Tech sur le stand de Business France (nouveau nom de Ubifrance). Si vous avez l’occasion de passer pour prendre connaissance de ce qu’on propose (application mobile de gestion de documents) ou dire bonjour, ou présenter votre produit n’hésitez pas. [ Jouve – stand French Tech – Hall 5 pod n°29]

barcelone - Mobile World Congress

Les startups suisses ne viennent pas à Barcelone que pour quelques tapas nocturnes !

On espère qu’elles feront du bruit, tout au long de ce mégashow avec leur apps, leurs technologies, leurs objets connectés…. J’en ai trouvé plus de 30 dans la liste des exibitors cela fait plaisir (vu le coût de ce salon, ce n’est pas évident, c’est un vrai investissement ;).
Voila la liste des entreprises répértoriées dans la catégorie: pays Suisse  Lire la suite

50 nuances de graines d’avenir avec le nouveau N° de Bilan

Pour la 3 ème année Bilan sort son N° consacré aux 50 startups suisses dans lesquelles, il faut investir. La présentation a eu lieu lors de du salon Lift 15, dans une salle du second étage qui se révèle chaque année un peu plus petite. Les discussions ont été animées par les profils habituels présents à cette occasion, créateurs, investisseurs, et organismes fédéraux. Les sujets ont rapidement rebondis sur les différences habituelles entre les mentalités américaines et européennes, et la difficulté de passer en Suisse de l’université au marché en terme de produit. On a entendu que l’investisseur devait s’intéresser autant au produit et à l’équipe qu’à son ROI, et l’un d’entre eux à reconnu qu’il fallait aussi un peu de chance.

Bilan-50startup

il faut que je trouve le lien sur le site Bilan.ch. Pas simple les amis ;)

Les personnes présentes dans la salle s’attendent à une forte transformation de la technologie par l’intensification de l’IA (Intelligence artificielle) dont les algorithmes vont Lire la suite

Animez votre communauté de fans avec l’app Coteries

Coteries développe des applications mobiles (ios et android) de type « fan club ». Ce nom trouve ses racines dans la langue latine et signifie groupe exclusif de personnes partageant un même intérêt. Il fut découvert dans des écrits en latin médiéval pour la première fois en 1255. Cela ne l’empêche pas d’être à la pointe de la modernité et 760 ans plus tard, il donne son nom à une startup suisse permettant une relation unique entre un(e) artiste et ses fans.

Coteries le lien le plus court pour connaitre et animer votre communauté de fans

Coteries a été créé fin 2012 et a lancé sa première application, pour et en collaboration avec le chanteur et interprète suisse Bastian Baker. Quelques dizaines de milliers de téléchargements plus tard, d’autres artistes ont emboité le pas de ce précurseur. L’app repose sur les principes des réseaux sociaux, identifier et animer une communauté de fans et partager du contenu exclusif avec et entre eux.

Animez votre communauté par le mobile

Photo, vidéo, morceaux de musique, événements, sondage, commentaires: toute sorte de contenu, exclusif ou non, peut être publié dans l’application, accompagné par les fonctionnalités permettant de se créer son propre profil, de partages, de commentaires, et d’échanges entre fans.

Mais quel est l’intérêt de gérer une application Coteries quand on a déjà une page Facebook ?

Les deux ne s’opposent pas. Ils semblent plutôt complémentaires quand on y réfléchit. Coteries, c’est le service premium proposé à la communauté. Comme dans les Lire la suite

Hip hip Pitch hourra ! Votez pour le Nouvo Award !

Nouvo- Radio Télévision SuisseDans le cadre du prochain Lift15, l’AlpICT Venture Night verra monter sur scène 8 startups qui défendront leurs chances, grâce à la scénarisation et au dynamisme de leurs Pitchs.
L’une d’entre elles remportera le Nouvo Award qui distingue le meilleur pitch de la soirée. Cela vaudra au gagnant de gagner un reportage TV de présentation de son projet, dansl’émission «Nouvo» de la RTS.

Alors votez pour votre startup préférée sur la page du Nouvo Award, ou les pitchs on été mis en ligne. Pour ceux qui seront présent jeudi 5 février, vous aurez en plus l’émotion du direct !
Même si twitter bruisse de messages pour l’un ou pour l’autre, même si j’en connais certaines de la liste, je ne donne comme seule recommandation, votez ! . En fait je reste neutre ;)

 

Venture Leaders le programme qui fait grandir les startups suisses

Proposez votre citation !Le programme des Venture Leaders est destiné à aider les startups à grandir et à conquérir le monde, notamment celui qui se situe entre Boston/New York et San Francisco, ou encore entre Seattle et Miami. Institué depuis plusieurs années il propose de manière annuelle un voyage de 10 jours à Boston au printemps. Le prochain est prévu en juin 2015. Comme ce programme s’adapte à la réalité et à l’évolution du marché, New York et sa Sillicon Alley font partie dorénavant du package depuis 2014, afin que les 10 startups qui gagneront leurs billets pour ce voyage initiatique rencontrent les figures de la HighTech de la cote Est. Inscrivez vous avant le 1 mars 2015 ! 

Un programme complet qui mixe apprentissage et expérimentation

Au pays du Burger, la startup suisse est un peu comme la petite tranche de cornichon qui doit trouver sa place entre sauce épicée, tranche de fromage et buns imposants. Alors pour grandir et trouver leurs voies, les Venture Leaders font des rencontres avec des acteurs du monde de l’économie High Tech américaine, avec d’un coté les cours du Babson College et d’un autre le show des pitchs pour discuter avec VC, partenaires ou investisseurs potentiels. Economiquement parlant les USA sont un pays leader, mais au delà des chiffres, l’esprit US est une réalité qu’il faut comprendre. Plus direct, très axés sur le marché, très curieux même si cela peut rester superficiel, cette compréhension est Lire la suite

Selfnation, la perfection du jean au masculin-féminin

Quand on parle de mode, ce n’est pas spontanément que l’on se tourne vers la Suisse. Pourtant dans ce domaine aussi, la technologie est en train de fracturer les habitudes et les idées reçues. C’est à l’ETH de Zurich qu’est née une technologie permettant de réaliser un jean parfait. Berceau de la startup Selfnation, celle ci permet à l’internaute de concevoir un jean parfaitement adapté à sa morphologie grâce à quelques mesures prises avec un simple mètre de couturière.

Selfnation vous ajuste une coupe personnalisée

Silhouette sur mesureLa jeune entreprise propose un système de coupe ajusté en fonction des mesures indiquées. Ces mesures associées à une toile denim à laquelle se mélange une faible proportion d’élasthanne (et de polyester pour certains modèles) permet de réaliser une coupe parfaite qui épouse les formes du corps et peut même vous donner un corps digne d’une Mystic de Xmen. C’est une toile denim italienne qui sert de base aux différents modèle pour femme et pour homme.

La fabrication se fait en Allemagne ou les tissus sont teint et subissent un procédé de lavage complexe. Ce traitement donne une première souplesse à la toile, un peu comme si vous l’aviez déjà portée, ce qui vous garantit un parfait ajustement à votre silhouette, lorsque vous allez enfiler votre pantalon lors de la première fois.

Le travail de mesure sera un peu plus long pour un modèle féminin qui requiert 8 prises de mesure, contre 6 seulement pour un modèle masculin. La différence vient que le modèle féminin est vraiment ce que l’on peut appeler « ajusté » alors que le modèle masculin « fit » est moins près du corps. De même le modèle féminin permet de choisir un style de taille ( haute, basse, standard) alors que du coté des hommes c’est une taille standard.

Selfnation-jean-homme-femme

 

Une personnalisation qui repose sur 8 prises de mesures au maximum

Le principe est simple. 8 prises de mesures plus tard votre jean modèle femme est prêt à partir en production (6 mesures pour un modèle masculin). Tour de taille, de hanches, de mollet, de cheville, hauteur, toutes les informations sont recueillies sur le site internet de la marque. Cette prise de mesure est clairement explicitée par de petites vidéos qui Lire la suite